Terraotherme souffle le chaud et le froid

Energie
Mardi 29 mars 2016




Tout le monde me dit : « Mais pourquoi personne n’y avait pensé avant ? », s’amuse Audrey Keunebrock. Avec son époux, le physicien Jaouad Zemmouri, ils ont inventé un procédé d’échangeur air-eau qui révolutionne les habituels systèmes de chauffage et de climatisation.

Partis du constat que « l’eau est un formidable lieu de stockage d’énergie », ils ont cherché des solutions pour extraire l’énergie de l’eau. Et ils ont trouvé. En décembre 2011, l’entreprise Terraotherme – et Terrao, son produit phare protégé par sept brevets internationaux – étaient nés

Comment ça marche ?

En résumé, l’injection d’air froid dans de l’eau chaude permet de récupérer de l’air chaud. A l’inverse, l’injection d’air chaud dans de l’eau froide permet de récupérer de l’air froid. « L’eau gagne toujours en imposant sa température à l’air », résume Audrey Keunebrock.

Lors des dernières Assises européennes de la transition énergétique, Terrao était l’une des vedettes du stand d’Euraénergie, le site d’excellence au service des entreprises porté par la Communauté urbaine de Dunkerque avec le soutien de la Région et du Pôle d’excellence Energie 2020.

« Nous avons bénéficié de leur appui au bon moment, ils ont cru en nous et nous ont permis de tester Terrao sur un premier site pilote, le lycée horticole de Dunkerque. Nous nous sommes servis de la cuve d’arrosage des plantes, à 12 degrés toute l’année, pour chauffer les serres à cette température. Cela nous a permis de prendre notre envol », indique Audrey Keunebrock.

Piscines, serres ou musées


Depuis, la PME dunkerquoise a fait du chemin. Parmi sa dizaine de clients et ses clients potentiels, figurent des exploitations agricoles, des magasins, des piscines, des salles de concert, des musées…

En effet, Terrao sait chauffer ou refroidir mais pas seulement : il permet aussi de conserver un certain degré d’hygrométrie, c'est-à-dire d’humidifier ou de déshumidifier un espace.

Une usine à Dunkerque

« Les entreprises qui font appel à nous peuvent espérer un retour sur investissement dans les trois à cinq ans. En général, leur facture énergétique est divisée par deux. »

Devant ce succès, Terraotherme s’apprête à grandir : « De 10 salariés, nous passerons sans doute dans les années qui viennent à 30, voire plus. Nous comptons en effet nous doter d'une usine de production dans le Dunkerquois ». La reprise d'une société spécialisée dans la chaudronnerie serait justement en train d'être étudiée...

Terraotherme en vidéo

 

Euraénergie : innover pour créer des emplois

Euraénergie, c’est le bras armé de la Communauté urbaine de Dunkerque pour soutenir l’innovation des entreprises locales dans le domaine de l’énergie. Le but : créer des emplois !

Avec un parc d’affaires, un centre de formation, une espace de recherche collaborative et un site dédié à l’implantation de pilotes et de démonstrateurs, Euraénergie dispose de moyens conséquents.

Six axes de développement sont privilégiés : le froid cryogénique, l’efficacité énergétique du bâtiment, les vecteurs de l’énergie (hydrogène, chaleur, CH4, CO2…), les réseaux énergétiques intelligents multifluides, l’efficacité énergétique industrielle et l’écologie industrielle, les énergies renouvelables.

Missions et ambitions d'Euraénergie en vidéo

L'auteur

Journaliste spécialisée dans les questions urbaines, Vanessa Delevoye est la rédactrice-en-chef d'Urbis le mag.



Partagez cet article