Quels aménagements pour les nouveaux fronts de mer ? [3/4]

Urbanisme
Lundi 07 décembre 2015




Troisième épisode de notre série consacrée aux fronts de mer innovants en France et à l’étranger : cette semaine, Urbislemag vous propose de découvrir différents exemples de digues rénovées dans le but de favoriser le confort du piéton et de réduire l’impact de la voiture.

Sables d'Olonne


Un vaste projet de restructuration de l’espace public du front de mer des sables d’Olonne a été entrepris de 2010 à 2013 avec deux objectifs : animer la digue tout en améliorant le confort de ses usagers. La digue, datant des années 50, avait été fortement dégradée lors du passage de la tempête Xynthia en 2010. Renforcer cet ouvrage de protection était devenu nécessaire.

La volonté de donner plus de confort au piéton, en réduisant notamment la place accordée à la voiture, a guidé les travaux. Une large promenade végétalisée a ainsi été aménagée le long des 1,5 km de bord de mer, prenant en compte le rythme de la saison touristique mais aussi celui de la vie quotidienne. Une réflexion sur l’éclairage a également été menée, de façon à mettre en valeur les lignes de plantations et certains aménagements tout le long de la promenade, de manière à varier les ambiances.

Puerto Vallarta (Mexique)

En 2011, Puerto Vallarta a renforcé sa digue et s’est dotée d’une promenade qui fait la part belle au piéton.

Mulini Beach (Croatie)

Marion Guelque

A 27 ans, Marion Guelque vient d’obtenir son master en architecture à Lille. Vulgariser l’architecture auprès des enfants – à travers différents médias culturels comme les albums, la bande dessinée, les films ou jeux de construction – l’intéresse vivement. Actuellement à la recherche de son premier emploi, elle aimerait idéalement travailler dans les domaines de l’urbanisme, de l’aménagement du territoire ou de la sensibilisation et de la diffusion de l’architecture. Pour la contacter : guelque.m@wanadoo.fr



Partagez cet article