14 ans de revenus pour s'acheter un T3

Le chiffre
Lundi 23 janvier 2017

Dans les 36 agglomérations françaises retenues, il faut en moyenne consacrer 14 années de revenus pour acquérir un T3 dans l’ancien. Le minimum est observé à Montbéliard et Limoges (8,5 ans de revenus nécessaires) tandis que le maximum est atteint à Nice avec 27 années de revenus.

Pour dresser un état des lieux des difficultés des ménages à acheter un logement, l’indicateur théorique du nombre d’années de revenus nécessaires à l’achat d’un appartement de 3 pièces se révèle éclairant.

Tension du marché immobilier local

La taille des métropoles influe généralement sur la durée d’acquisition. Il est ainsi plus long d’acheter un T3 dans l’ancien à Lyon, Lille, Marseille, Montpellier, Bordeaux ou Strasbourg  qu’à Valence, Mulhouse, Saint-Etienne, Brest, Limoges ou Montbéliard.

L’indicateur théorique du nombre d’années nécessaires pour l’achat d’un T3 révèle bien évidemment aussi le degré de tension sur le marché immobilier local.

Plus d’années de revenus pour acheter dans le neuf

Dans le neuf, le nombre d’années nécessaires pour acheter un T3 augmente sensiblement partout : Nice décroche encore la palme de la plus longue durée avec 29 ans et Limoges celle de la plus courte, avec 17 ans.

S’il n’existe pas de concordance systématique entre les durées d’acquisition dans le neuf et dans l’ancien, une certaine cohérence est observée dans la plupart des agglomérations.

Point de repère : le prix au m² d'un T3 ancien en France

Minimum : 1 294 euros à  Montbéliard

Maximum : 3 676 euros à Nice

 


Observ'agglo est le fruit du travail d’un groupe d’experts issus des agences d’urbanisme et des agglomérations qui s’est réuni pour produire une cinquantaine d’indicateurs originaux sur les dynamiques en oeuvre dans les métropoles et les communautés françaises de plus de 200 000 habitants.

Cette publication apporte une lecture nouvelle de la géographie urbaine française et des mutations territoriales. Elle est disponible gratuitement et en ligne sur le site de la Fédération nationale des agences d'urbanisme (FNAU).

Mots clés : logements  revenus  agglomérations  taux  prix  tension  marché immobilier  T3  neuf  ancien  


Partagez cet article